Quelle est la définition de l'autopartage ?

28 août 2021 5 min de lecture

La définition de l'autopartage peut se résumer à la mise à disposition d'une flotte de véhicules à des utilisateurs. Mais ce service de mobilité peut utiliser différents fonctionnements. Les Français participant au développement de l'autopartage dans le pays peuvent louer des véhicules en boucle, en trace directe ou encore en free-floating. Découvrez les définitions des différents types d'autopartage.

Définition courte de l'autopartage

L'autopartage se définit comme un service de location mettant un ou plusieurs véhicules à la disposition d'utilisateurs ou d'abonnés. Un utilisateur peut louer n'importe quelle voiture du réseau, avec ou sans réservation préalable. La durée du trajet avec le véhicule de location sans conducteur est limitée en fonction des services. La définition de l'autopartage écarte un lieu d'utilisation précis.

Cependant, ce type de service de location de voiture à la demande est majoritairement présent dans les grandes villes et métropoles. Une entreprise privée, une coopérative, une association ou encore une collectivité peuvent proposer une flotte de véhicules en autopartage.

Au-delà de cette définition de l'autopartage, chaque opérateur est libre d'appliquer des règles particulières à son service. En France, la loi « Grenelle 2 » du 12 juillet 2010 a mis en place un label d'autopartage. Les voitures et véhicules possédant ce label peuvent notamment obtenir une place de stationnement privé en ville, ou « station d'autopartage ». L'article L. 1231-14 du code des transports précise comment une voiture de location en libre-service peut prétendre à ce label d'autopartage.

Les différents types d'autopartage

Depuis plusieurs dizaines d'années, l'autopartage est en net développement en France, comme dans d'autres pays du monde. Cette croissance a donné naissance à différentes variantes de ce service de location de véhicules. Pour se démarquer, chacune des entreprises et des villes proposant des voitures en autopartage a créé son propre système.

Certaines sociétés de location de véhicules partagés fonctionnent grâce à un abonnement. Les abonnés peuvent avoir un badge en leur possession, afin d'ouvrir les voitures du réseau. D'autres entreprises demandent seulement une inscription gratuite à une application mobile d'autopartage pour avoir accès à son réseau de voitures. C'est le cas de Getaround.

Getaround Connect est en un exemple. Généralement un service d'autopartage dispense l'utilisateur de tout paiement direct d'une assurance auto, de frais d'entretien ou d'une place de stationnement.

Voici les trois types d'autopartage les plus répandus en France.

Définition de l'autopartage en boucle

L'autopartage en boucle est le système de location de voiture le plus répandu en France. Chaque voiture du réseau d'autopartage correspond à une station d'autopartage unique. Cela signifie que tous les véhicules de location doivent retourner sur leur place de stationnement d'origine.

Une station d'autopartage compte généralement deux véhicules. Parmi les avantages de ce système de location, on peut citer le fait que chaque quartier concerné dispose du service équitablement. Les abonnés habitent dans les mêmes villes et sont souvent voisins. Les utilisateurs savent instinctivement où trouver leur véhicule de location.

Cependant, l'autopartage en boucle nécessite souvent une réservation à l'avance de la voiture, juste avant les vacances ou les week-ends prolongés. La durée de la location est aussi assez limitée. Les utilisateurs de cette option de mobilité s'en servent généralement pour effectuer des trajets en périphérie du centre-ville, pendant quelques heures.

Définition de l'autopartage en trace directe

Le système d'autopartage en trace directe s'oppose fermement à l'autopartage en boucle. Son fonctionnement repose cependant lui aussi sur un réseau de stations d'autopartage. La différence majeure est la possibilité pour l'utilisateur de garer son automobile partagée dans la station de son choix. Contrairement aux services en boucle, la réservation de véhicule en avance est impossible.

De ce fait, il est inutile de préciser la durée du service d'autopartage. Les services de mobilité en trace directe sont souvent utilisés comme moyen de transport quotidien. En France, l'autopartage en trace directe est principalement présent à Paris. Certains Français préfèrent les avantages d'une voiture à un transport en commun, notamment pour aller au travail. Les conséquences de ce type de service sur l'environnement sont donc mitigées.

Définition de l'autopartage en libre-service ou free-floating

L'autopartage en free-floating partage certains avantages avec les services en trace directe. L'utilisation des voitures de la flotte peut se faire sans réservation. La durée pendant laquelle les abonnés gardent un véhicule partagé en leur possession est également très flexible.

On définit souvent l'autopartage comme un mode de transport en libre-service. Mais les voitures en free-floating vont plus loin en se passant définitivement des stations d'autopartage. Si un opérateur propose ce type de service dans votre ville, vous pouvez trouver les véhicules de sa flotte directement sur voirie. L'autopartage en libre-service ou free-floating est encore peu développé en France.

En quoi consiste l'autopartage entre particuliers ?

Les entreprises sont loin d'être les seules à s'intéresser au partage de véhicule. L'autopartage entre particuliers peut s'effectuer de manière informelle ou associative. Mais comme le covoiturage, des opérateurs, comme nous, Getaround, permettent de faciliter la mise en place de ce service. La plateforme prend en charge les assurances auto nécessaires et la facturation client.

En contrepartie, les propriétaires de chaque véhicule partagé offrent une commission pour chaque paiement. Les particuliers proposent des formules d'autopartage en boucle et en free-floating. En fonction de leur utilisation de leur véhicule personnel, vous devrez parfois réserver votre auto assez tôt, stipuler la durée du service et rencontrer le propriétaire pour l'échange de clés.

Cependant, des services innovants comme Getaround Connect permettent aux locations de particuliers d'offrir les mêmes avantages que les véhicules de professionnels. Dans ce cas, l'automobile concernée est disponible en libre-service, 24 h sur 24 et peut être ouverte directement avec une application mobile.

Qu'est-ce que l'autopartage électrique ?

L'autopartage électrique n'est pas un type d'autopartage à proprement parler. Il peut s'agir d'un modèle de partage auto en boucle ou en trace directe. Le terme d'autopartage électrique vient de la volonté des collectivités territoriales, comme celles de Nice, d'associer l'autopartage à une démarche écoresponsable.

Il peut s'agir d'une négociation entre la métropole du Grand Paris et les sociétés d'autopartage souhaitant s'implanter dans la capitale. Dans ce cas, une partie de la future flotte automobile devra utiliser un moteur électrique. Dans certains cas, tous les véhicules partagés doivent être électriques. Généralement, ce type d'initiative pour l'environnement est accompagné par la création de nombreuses bornes de recharge pour voitures électriques.

Vous souhaitez avoir un aperçu de l'offre de véhicules partagés près de chez vous ? Découvrez dès maintenant l'autopartage entre particuliers sur Getaround !

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.