Déplacements professionnels, trajet domicile/lieu de travail : découvrez tout ce qu'il faut savoir

Calcul des indemnités kilométriques en 2022

3 nov. 2022 3 min de lecture
Déplacements professionnels, trajet domicile/lieu de travail : découvrez tout ce qu'il faut savoir

Les indemnités kilométriques versées par l’entreprise couvrent le remboursement des frais de déplacement engagés par le salarié. Le dirigeant peut aussi utiliser son véhicule personnel pour des raisons professionnelles. Ce remboursement forfaitaire est exonéré de cotisations et de contributions sociales. À quoi correspond le barème des indemnités kilométriques ? Comment s'en servir ? Voici l'essentiel à savoir sur le calcul des indemnités kilométriques.

Barèmes kilométriques applicables aux voitures et aux deux-roues

On parle de frais kilométriques lorsqu'un salarié ou un dirigeant d’entreprise engage des dépenses en utilisant son véhicule personnel pour des motifs professionnels. Ces frais ouvrent droit à une prise en charge :

  • sous forme de remboursement des frais réels ;
  • sous forme d’indemnités kilométriques.

Trois barèmes forfaitaires édités chaque année par l'administration fiscale permettent de calculer les indemnités kilométriques. Ils s'appliquent aux automobiles, aux motocyclettes et aux cyclomoteurs. Les indemnités kilométriques des voitures électriques bénéficient d'une majoration de 20 % par rapport aux voitures thermiques.

Calculer les indemnités kilométriques des voitures thermiques et hybrides

Pour 3 CV et moins, le barème kilométrique des voitures est le suivant :

  • 0,502 euro/km pour une distance allant jusqu'à 5 000 kilomètres ;
  • 0,3 euro/km + 1 007 euros pour 5 001 à 20 000 kilomètres parcourus ;
  • 0,35 euro/km au-delà de 20 000 kilomètres parcourus.

Dans le cas d'un véhicule de 4 CV, le barème kilométrique vaut :

  • 0,575 euro/km jusqu'à 5 000 kilomètres ;
  • 0,323 euro/km + 1 262 euros pour 5 001 à 20 000 kilomètres parcourus ;
  • 0,387 euro/km après 20 000 kilomètres.

Le barème kilométrique des voitures de 5 CV se décline de la manière suivante.

  • 0,603 euro/km pour 5 000 kilomètres maximum ;
  • 0,339 euro/km + 1 320 euros pour 5 001 à 20 000 kilomètres ;
  • 0,405 euro/km au-dessus de 20 000 kilomètres parcourus.

Avec un véhicule de 6 CV, le barème kilométrique est :

  • 0,425 euro/km après 20 000 kilomètres ;
  • 0,355/km + 1 382 euros pour 5 001 à 20 000 kilomètres ;
  • 0,631 euro/km pour une distance maximale de 5 000 kilomètres.

Pour une voiture de 7 CV et plus, le barème kilométrique prend ces valeurs :

  • 0,661 euro/km pour 5 000 kilomètres tout au plus ;
  • 0,374 euro/km + 1 435 euros pour 5 001 à 20 000 kilomètres parcourus ;
  • 0,446 euro/km au-delà de 20 000 kilomètres.

Calculer l'indemnité kilométrique des motocyclettes et des cyclomoteurs

Pour une puissance fiscale de 2 CV et moins, le barème kilométrique des motocyclettes est le suivant.

  • 0,375 euro/km pour les déplacements professionnels allant jusqu'à 3 000 km.
  • 0,094 euro/km + 845 euros pour un déplacement professionnel compris entre 3 001 à 6 000 km.
  • 0,234 euro/km au-delà de 6 000 km.

Concernant une puissance fiscale de 3, 4 ou 5 CV, le barème kilométrique des motocyclettes vaut :

  • 0,444 euro/km jusqu'à 3 000 km ;
  • 0,078 euro/km + 1 099 euros pour une distance comprise entre 3 001 à 6 000 km ;
  • 0,261 euro/km à partir de 6 000 km.

Dans le cas d'une puissance fiscale de 5 CV et plus, le barème kilométrique des motocyclettes se décline ainsi.

  • 0,325 euro/km après 6 000 km.
  • 0,075 euro/km + 1 502 euros pour un déplacement de 3 001 à 6 000 km.
  • 0,575 euro/km pour 3 000 km maximum.

Pour les cyclomoteurs, l'indemnité kilométrique se calcule de la manière suivante.

  • 0,299 euro/km pour les trajets à titre professionnel allant jusqu'à 3 000 km.
  • 0,07 euro/km + 458 euros pour un déplacement de 3 001 à 6 000 km.
  • 0,162 euro/km au-delà de 6 000 km.

Pour approfondir le sujet des frais professionnels, n'hésitez pas à parcourir notre article :