Conditions d'annulation et remboursement

Article mis à jour le 07/10/2021

Politique d'annulation

Vous pouvez annuler votre location sans frais dans l'heure qui suit son paiement. Au-delà d'une heure, des frais seront appliqués :

  • Si vous annulez plus de 48 heures avant le début de la location : vous serez remboursé(e) du montant de la location moins les frais de service. Les frais de service ne sont pas remboursables.
  • Si vous annulez moins de 48 heures avant le début de la location : vous serez remboursé(e) de la moitié du montant payé, hors frais de service. Les frais de service ne sont pas remboursables.
  • Si vous annulez après le début initialement prévu de votre location : aucun remboursement ne sera possible.

Cependant, si l’annulation est effectuée par le propriétaire ou si vous avez annulé à cause de ce dernier (par exemple si le véhicule n'est plus disponible, si le propriétaire ne se présente pas, etc.), vous serez intégralement remboursé(e).

Pour annuler une location, rendez-vous dans mes locations > sélectionnez la location > cliquez sur [annuler la location]. Frais d'annulation et/ou remboursements sont calculés automatiquement au moment de l'annulation, mais vous avez la possibilité de les contester soumis à conditions.

Sous quel délai suis-je remboursé ?

Vous êtes remboursé par virement bancaire sur la carte utilisée pour le paiement, dans un délai de 3 jours ouvrés, conformément à notre politique d'annulation. Le remboursement peut prendre jusqu'à 5 jours ouvrés de plus pour apparaître sur votre compte en fonction des délais du côté de votre banque.

Votre dépôt de garantie est relâché immédiatement, mais certaines banques peuvent prendre 5 à 7 jours supplémentaires avant de le faire disparaître de votre relevé de compte.

Veuillez noter que si vous ou le propriétaire de la voiture contestez l'annulation, votre remboursement peut prendre plus de temps. Nous le suspendrons momentanément pendant que notre équipe arbitre la situation, ce que nous nous engageons à faire aussi rapidement et équitablement que possible.

Sous quelles conditions puis-je demander un remboursement intégral ?

Si vous souhaitez contester les frais d’annulation appliqués, vous pouvez nous envoyer une demande de remboursement dans les 24h suivant l’annulation afin de suspendre le paiement du propriétaire. Passé ce délai, nous ne pourrons plus ouvrir de contestation et vous devrez vous arranger avec le propriétaire.

Comment envoyer une demande de remboursement suite à une annulation :

Rendez-vous sur “Mes Locations > Location concernée > Demande de remboursement suite à une annulation” dans les 24h suivant l’annulation afin de suspendre le paiement du propriétaire. Passé ce délai, nous ne pourrons plus ouvrir de contestation et vous devrez vous arranger avec le propriétaire. Joignez des photos ou toute autre preuve justifiant votre réclamation. Montrez vous réactif en répondant à nos demandes d'informations supplémentaires si nécessaire.

Demandes de remboursements admissibles : Les situations pouvant faire l'objet d'un remboursement suite à une annulation entrent généralement dans l'une de ces trois catégories :

  • Le propriétaire n’était plus en mesure d’assurer la location (indisponible, souhaite annuler).
  • Le véhicule n’était pas conforme à l’annonce ou présentait un défaut de sécurité majeur.
  • Vous avez rencontré un cas de force majeure vous empêchant d’effectuer la location.

Force majeure

Nous avons mis en place des conditions d’annulation afin de limiter les annulations de dernière minute, et de renforcer la confiance sur Getaround. Cependant, certaines circonstances échappant au contrôle des propriétaires ou des locataires peuvent parfois les empêcher de respecter l’engagement pris vis-à-vis d’une réservation.

Dans certains cas, si Getaround considère que le motif d’annulation d’un locataire relève de la force majeure au sens de ses conditions et règles en vigueur, Getaround peut décider de ne pas appliquer la politique d’annulation et effectuer à la place un remboursement.

Quelles situations sont considérées comme des cas de force majeure ?

Les circonstances suivantes constituent des cas de force majeure recevables :

  • Décès soudain ou maladie grave d’un locataire ou d’un membre de sa famille proche.
  • Blessure grave qui restreint directement la capacité d’un locataire à effectuer sa location.
  • Catastrophe naturelle d’ampleur ou incidents météorologiques graves dans le lieu de destination ou de départ.
  • Restrictions urgentes de voyage ou alertes de sécurité émises après la réservation par une autorité nationale ou internationale compétente (par exemple, par un ministère ou une administration publique).
  • Obligations d’origine gouvernementale imposées par les autorités après la réservation (ex : fonction de juré).
Avez-vous trouvé cet article utile ?

Ces articles peuvent aussi vous aider :