Plusieurs solutions de financement existent comme la LOA pour véhicule de société.

Pourquoi choisir la LOA pour véhicule de société ?

14 oct. 2022 3 min de lecture
Plusieurs solutions de financement existent comme la LOA pour véhicule de société.

Vous êtes à la recherche d'une solution de financement pour acheter ou louer un véhicule de société ? Plusieurs possibilités s'offrent aux entreprises ne souhaitant pas impacter directement leur trésorerie. Parmi elles, la location avec option d'achat, couramment appelée LOA, est attractive. Ce contrat de location présente plusieurs avantages, notamment d'un point de vue financier. Certains inconvénients doivent aussi être pris en compte. Pour accompagner chaque professionnel, voici toutes les informations à connaître au sujet de la LOA pour véhicule de société.

Financer un véhicule de société grâce à la location avec option d'achat (LOA)

La LOA fait partie des différents types de leasing auto existants. Ce contrat permet concrètement de louer une voiture ou un utilitaire, puis de l'acheter lorsque la location arrive à son terme. Généralement, les locations de véhicule de société s'étendent sur une durée de 2 à 5 ans. Un apport est souvent demandé avec une LOA pour véhicule de société, même si ce n'est pas systématique.

Quels sont les points clefs de la location avec option d'achat (LOA) pour véhicule de société ?

  • Un apport versé généralement en début de contrat, puis des loyers mensuels définis au préalable.
  • La possibilité de racheter le véhicule à la fin de la location.
  • Plusieurs services peuvent être proposés en amont, comme l'entretien de la voiture professionnelle, une assurance ou encore certaines garanties.
  • La restitution du véhicule de société reste possible à la fin du contrat, mais inclut généralement des frais de remise en état.

LOA de véhicule professionnel : les avantages et inconvénients de ce type de financement

Grâce à ses différents avantages, la LOA pour véhicule professionnel séduit chaque année de nombreuses entreprises. D'un point de vue financier, ce type de contrat permet de limiter l'impact sur le budget de sa société. En revanche, des inconvénients existent, tels que des frais supplémentaires en cas de dépassement kilométrique. Apprenez-en plus pour vous engager en toute connaissance de cause.

Les principaux avantages de la LOA pour les voitures et les utilitaires de société

La LOA est un type de leasing automobile répondant aux contraintes budgétaires des professionnels. En passant par un contrat de location, une société profite d'un véhicule neuf, sans impacter directement sa trésorerie. Les loyers sont ici considérés comme une simple charge. Par conséquent, ces mensualités n'apparaissent pas dans l'actif du bilan. Notez que la TVA se verse quant à elle tous les mois, lors du paiement de chaque loyer.

Par ailleurs, passer par une location avec option d'achat pour son véhicule limite le taux d'endettement de la société. Cela se révèle particulièrement avantageux pour les sociétés ayant besoin d'une flotte de véhicules, sans moyens financiers importants.

Avec le rachat du véhicule à la fin du contrat, ce leasing auto permet d'acheter un véhicule que vous connaissez. Ce n'est pas le cas lors de l'achat d'une voiture de fonction ou d'un utilitaire neuf. En passant par une LOA, le locataire évite donc les mauvaises surprises.

LOA pour véhicule de société : les inconvénients

La location avec option d'achat pour véhicules de société présente également des inconvénients. En pratique, le coût global d'une LOA s'avère plus élevé que lors d'un crédit auto classique. En fonction des capacités financières de l'entreprise, comparer les différentes solutions de financement pour parc auto reste donc primordial.

Par ailleurs, l'entreprise reste locataire de sa voiture de fonction ou de son utilitaire pendant toute la durée du bail. La période de location se doit donc d'être respectée scrupuleusement. Dans le cas contraire, des pénalités vous seront demandées. Ces frais supplémentaires concernent également le kilométrage. Défini en amont dans le contrat de leasing auto, ce taux ne doit pas être dépassé. De même, dans le cas où l'entreprise décide de ne pas racheter le véhicule, des frais de remise en état sont exigés.

Lisez nos autres articles pour en savoir plus sur le financement d'un véhicule pour votre entreprise :