Comment sensibiliser ses collaborateurs à l'éco-conduite ?

3 avantages à pratiquer l'éco-conduite au sein de votre entreprise

23 nov. 2022 3 min de lecture
Comment sensibiliser ses collaborateurs à l'éco-conduite ?

La voiture est indispensable pour la plupart des déplacements professionnels. Mais, face à son impact environnemental négatif, les entreprises adoptent l'éco-conduite. Cette méthode réduit le nombre des accidents du travail et permet de réaliser de réelles économies, notamment en matière de frais de carburant. De plus, l'éco-conduite est un outil particulièrement efficace pour gérer les véhicules de société. Toutefois, conduire de façon responsable ne s'improvise pas. Comment sensibiliser ses collaborateurs à l'éco-conduite ? Voici toutes nos réponses.

Qu'est-ce que l'éco-conduite ? Définition et bonnes pratiques

L'éco-conduite comprend les techniques et les attitudes à adopter pour optimiser son comportement au volant. C'est un état d'esprit qui incite les conducteurs à mieux anticiper les événements survenant lors d'un déplacement. Une conduite plus prudente est aussi une conduite plus écologique et économique.

Concrètement, la conduite éco-responsable se traduit par plusieurs actions très simples. Il s'agit notamment de privilégier :

  • l'entretien du véhicule pour en augmenter la durée de vie ;
  • la préparation de chaque déplacement professionnel (pression des pneus, chargement du véhicule, itinéraire) ;
  • une conduite souple, avec une maîtrise de la vitesse et des changements de rapport ;
  • une utilisation raisonnée des éléments de confort de la voiture (chauffage et climatisation).

Comment convaincre ses collaborateurs d'adopter l'éco-conduite ?

La réussite de l'éco-conduite demande un travail de prévention et de sensibilisation. Le gestionnaire de flotte doit communiquer régulièrement sur les trois avantages concrets à modifier son comportement sur la route.

1. La pratique de l'éco-conduite pour diminuer les risques d'accident

Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière, le risque routier est la première cause de mortalité au travail. Les déplacements professionnels représentent 19 % de la mortalité routière en 2021.

L'éco-conduite a un impact direct sur la sécurité. En appréhendant mieux les situations, les conducteurs ressentent moins de stress au volant. Toutes les entreprises qui mettent en place une politique d'éco-mobilité constatent une baisse de 10 à 15 % des accidents de travail liés à l'utilisation d'un véhicule.

La formation à l'éco-conduite ne se limite pas aux véhicules électriques ou à moteur thermique. Les conducteurs d'engins de travaux publics peuvent également apprendre à conduire de façon plus rationnelle. Ce type de formation met l'accent sur la sécurité et l'apprentissage d’une conduite adaptée, tout en maintenant la productivité et une bonne gestion du travail.

2. L'impact positif de l'éco-conduite sur l'environnement

Selon l'ADEME (Agence de la transition écologique), 92 % des gaz à effet de serre du secteur du transport proviennent de l'automobile. De plus, 80 % des déplacements de personnes s'effectuent en voiture, contre 10 % seulement pour le train. La réduction des émissions de CO₂ représente aujourd'hui un enjeu majeur. L'éco-conduite permet de traquer toutes les mauvaises pratiques qui augmentent la consommation de carburant, et donc le rejet de CO₂.

Diminuer la vitesse de 10 km/h n'augmente pas le temps de trajet de façon inconsidérée. Mais, il réduit les émissions de CO₂ de 12,5 %. Grâce à l'éco-conduite, les entreprises notent une baisse significative des frais d'entretien sur l'ensemble de leur flotte. De plus, cet engagement en faveur d'une mobilité citoyenne améliore leur image de marque.

3. L'éco-conduite pour réduire la consommation de carburant

Les conducteurs doutent de l'impact d'une telle pratique sur les frais de carburant. Pourtant, La Poste forme depuis 2007 ses facteurs et ses livreurs à l'éco-conduite. L'entreprise publique a déjà formé plus de 80 000 collaborateurs, tant sur les véhicules à moteur thermique que sur les voitures électriques. En plus d'une diminution significative de ses émissions de CO₂, La Poste a réduit ses frais de carburant de 10 %.

Quelles sont les formations à l'éco-conduite en entreprise ?

Sensibiliser ses collaborateurs à l'éco-conduite exige prévention et communication. Les gestionnaires de flotte disposent pour cela de la documentation créée par la Sécurité routière. Ils peuvent aussi mettre en place une car policy ou une charte de bonne conduite. Des séances de sensibilisation régulières encouragent les bons comportements.

Les entreprises peuvent également faire appel à leurs compagnies d'assurances ou à des organismes de formation extérieurs. Les formations à l'éco-conduite comportent un volet théorique et un volet pratique. Certaines entreprises choisissent même d'assurer ses formations en interne, avec des modules pratiques et d'autres en e-learning.

Vous souhaitez optimiser la gestion de votre flotte de véhicules ? Retrouvez tous nos conseils dans ces articles :