Tous les éléments à prendre en compte pour optimiser la révision et l'entretien d’un véhicule de société

Comment optimiser la révision et l'entretien d’un véhicule de société ?

17 nov. 2022 4 min de lecture
Tous les éléments à prendre en compte pour optimiser la révision et l'entretien d’un véhicule de société

L'optimisation de l'entretien d'un parc automobile est un puissant levier de maîtrise des coûts pour une entreprise. Pour bien gérer ses véhicules de société, un chef d'entreprise peut confier la révision et l'entretien des voitures à un constructeur auto. Il peut aussi assurer cette fonction en interne ou avoir recours à la location de véhicules. Dans tous les cas, un employeur a l'obligation de maintenir son parc auto en bon état de fonctionnement. Dans le cas contraire, il engage pleinement sa responsabilité.

Les obligations de l'entreprise pour l'entretien et la révision d'un véhicule de société

L'employeur doit assurer l'entretien et la révision des véhicules de service, mais aussi des voitures de fonction. En l'absence d'un suivi correct de sa flotte, il engage sa responsabilité en cas d'accident.

La révision et l'entretien de la flotte automobile

Un employeur est tenu à une obligation de sécurité à l'égard de ses salariés. Pour cela, il s'assure du bon fonctionnement des véhicules de sa flotte. Grâce à la Directive européenne n° 1400/2002/CE de 2002, une entreprise n'est pas obligée de confier l'entretien et les révisions de ses véhicules de société au constructeur. Elle est libre de choisir le garage ou le centre auto qu'elle souhaite, sans risquer de perdre la garantie constructeur.

Les réparations doivent cependant être réalisées par un professionnel de l'automobile. Celui-ci doit utiliser des pièces d'origine constructeur ou de qualité équivalente. L'entreprise est tenue de respecter les opérations d'entretien et de révision préconisées par le carnet d'entretien. Pour un bon fonctionnement, l'entretien d’une voiture essence intervient autour de 15 000 km. Pour un véhicule à moteur diesel, le passage annuel au garage peut attendre les 20 000 km.

La révision et l'entretien d'une voiture de fonction

La voiture de fonction est un moyen mis à la disposition d'un salarié pour un usage personnel et professionnel. Les conditions d'entretien et de révision de ce véhicule sont définies dans le contrat de travail du salarié. Les opérations concernées sont celles qui figurent dans le carnet d'entretien du véhicule. Sauf mention contraire sur le contrat de travail, les frais d'entretien sont à la charge de l'entreprise.

Le salarié ne doit cependant pas négliger l'état et l'entretien de ce véhicule. Il lui revient de s'assurer régulièrement du bon fonctionnement des équipements dde la voiture. En cas de négligence, il ne met pas seulement en jeu sa sécurité. Il s'expose également à des sanctions, voire à un licenciement.

Quelle option choisir pour la révision et l'entretien d'un véhicule de société ?

Les petites et moyennes entreprises n'ont pas toujours les moyens de gérer l'entretien de leur flotte en interne. Elles ne doivent cependant pas négliger cet aspect. Un véhicule mal entretenu risque de tomber plus souvent en panne. Il revient donc plus cher à l'entreprise. De plus, il met en danger la sécurité du salarié qui le conduit. Voici les différentes façons d'aborder la gestion de flotte.

L'entretien du parc auprès du constructeur ou d'un centre auto spécialisé

Les constructeurs automobiles (Renault, Citroën, Peugeot ou Volkswagen) proposent des forfaits d'entretien et de réparation sur mesure à leurs clients professionnels. Les entreprises bénéficient alors de l'expertise d'un réseau de concessions réparties sur tout le territoire. Le recours à un centre auto est également envisageable, surtout si le parc auto de l'entreprise est multimarque.

Dans les deux cas, le prix de chaque intervention technique est négocié en amont. Le contrat de service contient de nombreuses options, comme la mise à disposition d'un véhicule de remplacement en cas de panne.

La révision et l'entretien au sein de l'entreprise

L'employeur opte parfois pour une maintenance en interne du parc auto. Un gestionnaire de flotte reçoit alors la lourde tâche de coordonner la fonction technique avec l'administratif et la logistique. De nombreux logiciels de gestion de flotte permettent d'optimiser le fonctionnement du service. Ces outils intégrés simplifient la gestion du parc auto et améliorent le suivi et le contrôle des véhicules.

Le recours à un service de location longue durée pour la flotte d'entreprise

Le recours à la location des véhicules d'entreprise présente des avantages. Le loyer d'une voiture de location est considéré comme une charge, ce qui diminue l'impôt sur les sociétés. La gestion du parc est simplifiée, car les contrats de location incluent l'entretien, la réparation, l'assurance et la mise en place d'un véhicule de remplacement. Enfin, l'entreprise bénéficie d'un renouvellement régulier de sa flotte de véhicules.

Vous souhaitez améliorer la gestion de vos véhicules de société ? Retrouvez notre série d'articles consacrés à ce sujet :